Opération coup de poing des fonctionnaires du TJ Marseille lors de la venue du Directeur des services judiciaires

A l’occasion de la venue du Directeur des services judiciaires et du Sous-directeur des greffes jeudi 20 février, les fonctionnaires de la juridiction marseillaise ont exprimé leur état d’épuisement et leur colère. Ils ont menés plusieurs actions, dont la remise symbolique de leur carte professionnelle au DSJ, en signe de protestation face au manque récurrent de personnels et de moyens.

Lors de la rencontre des syndicats avec le Directeur des services judiciaires, l’UNSA et l’intersyndicale constituée  lui a remis un cahier de doléances des fonctionnaires de la juridiction. Constitué des descriptif des problèmes rencontrés par les services (TPE, instruction, 9eme chambre, Accueil pénal/GUG,…), des problématiques Cassiopée-instruction, des photos de l’état des archives de la juridiction (murs fissurés, fuites d’eau,…), ce cahier contient également un état des lieux des services de greffe de la juridiction.

Le Directeur a indiqué à l’UNSA et aux autres syndicats qu’il avait pris conscience du manque important d’effectif et de l’état d’épuisement des personnels. Il a, lors des réunions au TJ, appelé les chefs de juridiction et les magistrats à « adapter le fonctionnement de la juridiction par rapport aux forces en présence », et leur a expressément demandé de « réduire leur potentialité à vouloir avancer » compte tenu de ce sous-effectif dans les greffes. Il nous a affirmé que « Marseille était une priorité ». Nous attendons désormais des actes concrets !

Le Directeur de greffe a demandé à minima 33 personnes supplémentaires pour que la juridiction fonctionne, toutes catégories de fonctionnaires confondues et en plus des 2 greffiers pour le 24ème cabinet d’instruction et le 11ème cabinet TPE. Il a également demandé plus de moyens matériels et un réseau digne de ce nom pour les échanges et applicatifs métier. Les arbitrages de la DSJ sont désormais en cours et le Sous-directeur des greffes devrait rendre sa décision prochainement.

Ces actions ont été décidées et menées par les fonctionnaires de la juridiction marseillaises. Elles ont été unanimement saluées comme ayant été faites avec panache mais aussi avec une grande dignité. Ils peuvent en être fiers. Merci à tous de leur investissement !

Isabelle FERNANDEZ
Secrétaire régionale UNSa Services Judiciaires (CA Aix-en-Provence et Bastia)