Nouveau Pôle judiciaire à Martigues

Le 20 avril 2015, des représentants des collectivités locales et du Ministère de la Justice ont organisé au sein du Tribunal d’instance de Martigues une réunion d’information sur le nouveau pôle judiciaire.
Pôle Judiciaire de Martigues

Les fonctionnaires du Tribunal d’instance, certains collègues du Conseil des Prud’hommes et des représentants de la Maison de la Justice et du Droit ont pu enfin assister à une présentation de la future cité judiciaire qui devrait voir le jour en 2017 à Martigues.

Ce projet a été initié en 2010 par la mairie de Martigues. Il remplacera les locaux actuels qui sont vétustes, mal investis et non fonctionnels :

  • le tribunal d’instance est un batiment du XVIIIème siècle  dans lequel on entre aujourd’hui  « comme dans un moulin ». Tous les services ne sont pas accessibles par « tous » avec trois étages sans ascenceur …
  • le conseil des prud’hommes a une salle d’audience unique, des couloirs encombrés et fait l’objet d’incivilités régulières …
  • la maison de la justice et du droit a une « activité très présente » à Martigues.

Les nouveaux locaux devraient être plus conformes aux nécessités de service et de sécurité. Ils abriteront les trois juridictions : TI, CPH et MJD.
La MJD aura un accès séparé de celui du TI / CPH. Ces deux dernières juridictions partageront le même accueil.

Corinne VEZZONI, l’architecte marseillaise en charge du projet, nous a expliqué que l’impératif retenu était la transparence des locaux.

M. ALLAIX, président du TGI d’AIX EN PROVENCE, a précisé que l’objet majeur de ce lieu serait l’accès au droit.

Au niveau pratique, nous avons retenu que :

  • le public serait centralisé au rez de chaussée et ne monterait qu’exceptionnellement dans les bureaux,
  • les accès seraient sécurisés par lecture de badge,
  • les personnels auront un accès privé aux locaux et certains (sans précision aucune) bénéficieront du parking privé avec accès contrôlé (environ 20 places !),
  • une gare routière à proximité devrait faire suite au projet,
  • si le CPH et la MJD y gagnent en place, le TI en perd,
  • les nouvelles normes de 9 m² environ par fonctionnaire semblent insuffisantes au vu de la quantité des dossiers à traiter quotidiennement (TI)
  • la vague « open space » sera aussi d’actualité (2 voire 3 fonctionnaires par bureau).

Les fonctionnaires dans leur ensemble ont apprécié cette réunion d’information mais ont grandement regretté de ne pas avoir été conviées à des réunions préalables dès le début du projet pour lister leurs doléances et impératifs en fonction de leurs postes.

Pour en savoir plus :
Maritima info
La Provence

 

image_print