Emplois vacants de greffiers fonctionnels

La liste des emplois vacants de greffiers fonctionnels, chefs de greffe de TI et CPH, chefs de service, adjoints au directeur de greffe et responsables de SAUJ est disponible à l’adresse suivante : Lien INTRANET

Nous avons relevé pour vous les postes vacants de nos ressorts :

Cour d’Appel d’Aix en Provence :

  • CA Aix en Provence : chef de service
  • TGI Draguignan – Responsable SAUJ
  • CPH Digne – chef de service
  • TI Grasse – Chef de greffe
  • TI Manosque – Chef de greffe

Cour d’Appel de Bastia :

  • Aucun poste

Cour d’Appel de Nîmes :

  • CPH Aubenas – Chef de greffe
  • TGI Alès – Adjoint au DG
  • TGI Avignon – Responsable SAUJ
  • TGI Mende – Adjoint au DG
  • TGI Nîmes – Responsable SAUJ
  • TI Annonay – chef de greffe

 

Présentation des Chantiers de la Justice par le directeur des services judiciaires

Bonjour à toutes et à tous,

Voici un petit topo de la présentation des Chantiers de la justice de ce mardi à la Cour d’appel par le Directeur des services judiciaires :

Je vous passe les détails sur les Chantiers numériques et procéduraux pour me concentrer sur ce qui nous fait le plus de mal, à savoir le chantier de « l’adaptation de l’organisation judiciaire »: Nous nous attendions au pire et nous n’avons pas été déçu !

Au programme: casse des TI qui vont exploser en plein vol, et pour les TGI : création de pôles spécialisées et redéploiement des adjoints administratifs et techniques. Lire la suite

MOBILISATION du vendredi 30 MARS 2018

Le rouleau compresseur des Chantiers de la justice continue sa progression et menace plus que jamais notre statut et nos juridictions !

Création des pôles spécialisés au sein des Cours d’appel et fusion des TI/TGI + Déshumanisation de la justice, fin du service public gratuit et de la justice de proximité : C’EST NON !

Le justiciable mérite une justice de qualité, et les fonctionnaires des services judiciaires n’ont pas à être maltraités, déconsidérés et délocalisés !

Ne laissons pas notre sort être réglé par ordonnances après une concertation de façade indigne du respect dû aux fonctionnaires des services judiciaires !

Réagissons pendant qu’il est encore temps :

Le 30 mars, mobilisons-nous dans toutes les juridictions,
vent debout contre la réforme issue des chantiers de la justice !

Télécharger le Communiqué NATIONAL relatif à cette mobilisation

image_print